La transpiration excessive, c’est fini pour moi!

La transpiration excessive
La transpiration excessive

Je m’appelle Pascal, j’ai 46 ans, je travaille dans une entreprise de matériel médical en tant que commercial. J’ai évoqué mon souhait de partager mon histoire, car je ne pense pas être seul à souffrir de la transpiration excessive et peut-être que mon histoire vous aidera dans votre combat contre cette ‘’pathologie’’ gênante.

Comme tous les ans à l’arrivée des beaux jours, l’angoisse commence pour moi. Des questions telles que »quelle chemise à mettre» pour éviter ces taches jaunes sous les bras, l’achat infini des mouchoirs pour essuyer régulièrement les mains avant de serrer la main pour dire ‘’bonjour’’ à mes collègues et mes clients.

Blogue

Chirurgie esthetique
13.07.2017
Chirurgie esthétique pas chèr !

En recherchant sur le web ‘’chirurgie esthétique pas  chèr ‘’  on tombe sur les annonces des soins en Tunisie. La question importante à se poser, c’est à ...

Lire la suite
La transpiration excessive
13.07.2017
La transpiration excessive, c’est fini pour moi!

Je m’appelle Pascal, j’ai 46 ans, je travaille dans une entreprise de matériel médical en tant que commercial. J’ai évoqué mon souhait de partager mon ...

Lire la suite

Au début de la relation avec ma future femme, j’avais honte, mais elle restait très compréhensive vis-à-vis de mon problème. Elle m’a juste emmené chez le généraliste afin de faire des analyses pour voir si je n’avais pas de problème de thyroïde ou hormonaux, car elle était inquiète que je transpirasse même la nuit. À la réception des résultats, j’ai appris que j’étais ‘’clean’’ et le médecin m’a dit que c’était juste la spécificité de mon corps. Parfait! Cela veut donc dire qu’il faut que je m’habitue à vivre avec…

C’est là que les expérimentations perverses ont commencé pour moi: les anti-transpirants ultra-puissants qui bouchent littéralement les pores, le refus de boire, la pose des protèges slips sous la chemise. J’ai pu d’ailleurs trouver celles qui absorbaient le mieux et qui me convenaient, mais l’idée de voir les gens et de discuter de choses sérieuses avec des protèges slips sous la chemise était difficile à accepter.

Les anti-transpirants spécialisés de la pharmacie était la meilleure solution contre la transpiration, mais pas pour ma peau sensible, car à chaque fois après l’avoir mis, j’ai vu des rougeurs et irritations insupportables apparaître et je n’arrêtais pas de me gratter.

Un jour, j’ai eu le rendez-vous avec un chirurgien esthétique sur Le Mans pour signer avec lui un contrat portant sur des agrafeuses médicales et il a noté que j’avais des brûlures sur les mains, laissées par mon super anti transpirant. C’est là que je lui ai exposé mon problème en entier.

À ma surprise, je pouvais me débarrasser de mon problème pour une durée d’environ 6 mois grâce au…BOTOX.

La toxine botulique injectée dans les glandes les bloque et prive ces dernières de ses fonctions. Est-ce que ce n’est pas bien pour la santé ? Non, la transpiration sera juste plus importante dans d’autres endroits, ça me va tant que ce n’est pas visible. J’ai opté pour faire les aisselles et les mains. La procédure est désagréable voir douloureuse, surtout au niveau des mains. Mais deux jours après, j’ai eu une bonne surprise, car les endroits qui m’ont posé tant de soucis sont devenus complètement secs ! Sans appliquer mon anti-transpirant quotidien, je peux faire du sport, je serai tout humide sauf sous les bras. Tout le monde dans la salle de sport me demande la marque de mon anti-transpirant ! Maintenant, je dois refaire la procédure tous les 6 mois, la procédure est certes onéreuse, mais bien moins chère au Mans qu’à Paris ou d’autres grandes villes de France.

Cependant, le prix reste raisonnable quand on voit le résultat !

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux sociaux !